Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Laure Debreuil

La justice : un domaine complexe ; elle a un endroit et parfois un envers…façon de dire que l’on peut parfois parler de justice autrement et raconter ce que l’on ne peut pas voir à la télévision. Les caméras sont rarement les bienvenues dans les prétoires. C’est parfois frustrant. Voila pourquoi, par ces chroniques, je souhaite restituer l’atmosphère, les informations ou les à-côtés des procès que je suis pour la rédaction de TF1.

 

 

Damien Givelet
 
Cédric Ingrand
Pascal Boulanger
 

 


Blog hébérgé par :


Annuaire des blogs d'Over-Blog – Créer un blog gratuit
9 janvier 2012 1 09 /01 /janvier /2012 20:48

   

 

000_Par6761742.jpg

Christian Iacono a encore quelques photos dans son bureau qui rappellent sa splendeur passée. Radiologue, propriétaire d’une belle maison sur les hauteurs de Nice, père de deux enfants et époux d’une femme attachante et solide. Tout cela et aussi sa position sociale, sa vie politique (il était maire de Vence), son gout pour la pèche a volé en éclats lorsque les gendarmes sont venus le chercher brutalement pour l’incarcérer à la maison d’arrêt de Grasse « Depuis onze ans je suis victime d’une injustice. Personne ne m’a écouté. L’instruction a toujours tiré dans le même sens. Il fallait que l’enfant dise juste et que je sois condamné. Oui, je suis amer même si une certaine sérénité m’habite ». Il a fait son sac réglementaire avec le nombre de T-shirts et de pantalons autorisés, un livre de Camus, un autre de Gavalda.

000 Par6762768Ce matin sur le parking de la maison d’arrêt, le panorama était spectaculaire. Il faisait frais, la lumière rosée de l’hiver méditerranéen dissipait la brume. La voiture de Christian Iacono s'est garée comme à regret conduite par son épouse. Dans moins d’une demi-heure cet homme va être incarcéré. Il va purger la peine de neuf ans que lui ont infligé deux cours d’appel successives (avril 2009 et février 2011)pour le viol de son petit-fils. 

 Tout paraitrait normal si cette affaire n’avait connu un rebondissement spectaculaire : en mai dernier, Gabriel Iacono révèle dans un courrier au procureur qu’il doit soulager sa conscience, que son grand père ne l’a jamais violé, qu’il a inventé cette histoire pour se donner de l’importance. Comme il est le seul accusateur dans cette histoire, plus aucune condamnation ne tient non plus. Mais ce n’est apparemment pas l’avis de la justice. L’avocat de Christian Iacono, Maitre Baudoux, a en effet immédiatement déposé une demande de révision de la condamnation. Cette juridiction est la seule à terme à pouvoir rétablir un condamné dans tous ses droits. Cela passe par une instruction que mènera la Commission de Révision. Il s’agit de savoir si un élément nouveau est de nature à remettre en cause la peine prononcée. Cette Commission a le pouvoir de décider d'une mise en liberté dans l’attente de sa décision. Elle se réunira le 16 janvier, a-t-elle fait savoir. Compte tenu de l’âge de Christian Iacono (76 ans), de ses attaches en France, et du revirement de son petit fils, il y a fort à parier que la Commission va le remettre en liberté. Etait-il si urgent de le réincarcérer dans ces conditions ?

000_Par6762794.jpgSur le parking, donc s’ajoutent aux époux Iacono, son frère et sa belle sœur, sa fille, d’autres très proches. Tous ont les larmes aux yeux et veulent que cette arrivée à la prison se fasse dans la dignité.

Le plus poignant était la présence de Gabriel dans un coin du parking. Lui n’a pas le droit de parler à son grand père. On le sent malheureux « Je me sens coupable. Je croyais qu’en parlant cela l’empêcherait d’aller en prison, je ne sais plus quoi faire, je vais écrire à nouveau au parquet. Il y a encore comme un mur entre lui et moi. C’est terrible ».

La veille au soir, j’ai eu l’occasion de rencontrer ce garçon de 20 ans pour essayer de comprendre comment il a pu monter un tel bateau, réaffirmer la réalité de ce viol devant deux cours d’assises. Première partie de la réponse : il avait huit ans au moment des faits, et il vivait dans un climat familial très perturbé par le divorce de ses parents. Deuxième partie, Philippe, son père est en conflit ouvert, violent avec son grand père, au point que le grand père a du s’adresser à la justice pour avoir le droit de continuer à voir son petit fils. Comme par hasard, lorsque le petit garçon parle d’agressions sexuelles au retour d’un de ses séjours à Vence, chez son grand-père, la mèche est allumée. « Le gosse ne pouvait plus faire marche arrière. Et les juges ont désigné des experts qui ont dit qu’on ne pouvait rien déduire, ni rien exclure d’ailleurs des blessures constatées »selon Maitre Baudoux. Le jeune Gabriel est aujourd’hui un jeune homme de vingt ans qui a envie de se libérer de ce carcan « Je n’imaginais pas les conséquences » dit-il à mi-voix.

Cette fois ca y est, Christian Iacono est entré sous l’œil des caméras en détention. Il est très exactement 9 heures.

 Au-delà du processus judiciaire qui devra remettre cette affaire à l’endroit, c’est une histoire familiale qui devra être « re-tricotée ». C’était d’ailleurs le vœu de l’ancien maire de Vence quelques instants avant de franchir la porte de la prison. « Mon petit fils m’a écrit. Ensemble, nous allons rétablir la vérité ; puis, continuer une vie familiale apaisée »

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires