Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Laure Debreuil

La justice : un domaine complexe ; elle a un endroit et parfois un envers…façon de dire que l’on peut parfois parler de justice autrement et raconter ce que l’on ne peut pas voir à la télévision. Les caméras sont rarement les bienvenues dans les prétoires. C’est parfois frustrant. Voila pourquoi, par ces chroniques, je souhaite restituer l’atmosphère, les informations ou les à-côtés des procès que je suis pour la rédaction de TF1.

 

 

Damien Givelet
 
Cédric Ingrand
Pascal Boulanger
 

 


Blog hébérgé par :


Annuaire des blogs d'Over-Blog – Créer un blog gratuit
21 décembre 2009 1 21 /12 /décembre /2009 19:02

Etonnant de voir tous ces enfants à la porte de la prison des Baumettes a Marseille. Explication: la troisième porte, celle du haut est réservée aux femmes. C'est là que 141 détenues purgent leur peine (sur 1700 prisonniers). Parmi les détenues, beaucoup de femmes jeunes qui ont des enfants.Voila l'explication.
 Ce jour- là (mercredi 16 décembre) c'est l'arbre de Noel. L'association "Le relais parents enfants" est responsble de l'évènement. Ce sont ses bénévoles qui ont fait venir les enfants, certaines ont même été les chercher dans des foyers ou des familles d'acceuil. Il a fallu les lister, les rassembler, obtenir toutes les autorisations et faire en sorte que le père Noel apporte a chacun un cadeau approprié. Cela demande une énergie souriante. Florence Duborder qui en est la présidente ne ménage pas sa peine. Elle est persuadée qu'elle fait du bien non seulement aux détenues, mais aussi aux enfants et par delà à la société toute entière. Les surveillantes encadrent la salle des fêtes. Mais elles aussi sont touchées par ces enfants en mal de mère et ces mères en mal d'enfants. Certaines de ces femmes ont des peines très longues: c'est donc ainsi qu'elles cotoient leurs enfants, dans ces lieux aménagés au sein des prisons, les Relais parents enfants. C'est insuffisant bien sur mais on le voit au cours des deux heures de spectacle et de gouter de Noel que beaucoup d'émotions passent des uns aux autres, que chacun fait provision d'amour pour se construire ou se reconstruire. L'administration pénitentiaire souhaite porter ce message d'ouverture et de responsabilité dans la réinsertion des détenues.L'arbre de Noël en est le symbole. "Cela n'efface rien de la dureté de la condition carcérale mais cela permet d'imaginer un avenir"explique le directeur Thierry Alves.
Les détenues rentrent dans le batiment pénitentiaire. Les enfants trainent leur cadeau dans une main, un sac de bonbons dans l'autre. Ils marchent dans une direction. Mais on voit bien leur petite tête se tourner dans l'autre, histoire d'apercevoir leur maman une dernière fois.

Durant la fête un photographe professionnel vient immortaliser mamans et enfants au pied du sapin. Ils nous a également tiré le portrait. Voici donc l'équipe de tournage, avec mes meilleurs voeux pour la nouvelle année et de nouvelles aventures judiciaires.
_Users_germain_Desktop_DSC_1355.JPG
REPORTAGE DIFFUSE JT 20H LUNDI 21/12/09

Partager cet article

Repost 0

commentaires

expert mcth 05/01/2010 15:33


bravo à vous jolie reportage une belle preuve d'amour


BROUDISSOU 04/01/2010 10:55


C'est bien de nous faire des reportages sur le milieu carcérale, mais si ces femmes et ces hommes sont en prison, quelque part ne l'ont-ils pas cherchés. Combien d'hommes de femmes et aussi
d'enfants atteint de graves maladies souffrent dans un hôpital ou une clinique? j'aurais plus une pensée pour ceux là qui n'ont rien faient de mal et qui sont autrement punis.


TEYSSIER 02/01/2010 06:10


Bonjour, je voudrais simplement faire une remarque sur ce sujet. Il est évident qu'il n'est ni imple ni agréable pour ces enfants de venir voir leur maman derrière des barreaux. Même si des
structures d'accueil son prévues pour cela, mais je pense qu'il faudrait un peu arrêter et là je parle aussi pour les quartiers hommes, de plaindre ou de vouloir faire plaindre par l'opinion public
tous les gens qui sont derrière des barreaux. Je parle en matière d'incarcération, nos voisins de l'est eux non pas ce genre de récrimination du style "le pauvre". Juste une question à ce sujet,
qui paie pour tous ces gens? l'Etat? donc nons impots non? Je pense que lon s'appitoie beaucup trop sur ces sujets. Merci de me publier.


berjon 30/12/2009 17:07


merci pour ce reportage aux baumettes. vous donnez beaucoup a toutes ces femmes et surtout aux enfants grandissants ce qui aide aussi la mére a avancée dans la vie . pour eux je vous remercie ainsi
que votre équipe et aussi a l'administration pénitenciaire qui a autorisé cette rencontre . berjon robert


andre gimenez 29/12/2009 06:53


que font telle toute c femmesen prison desolant pour tout ces enfants