Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Laure Debreuil

La justice : un domaine complexe ; elle a un endroit et parfois un envers…façon de dire que l’on peut parfois parler de justice autrement et raconter ce que l’on ne peut pas voir à la télévision. Les caméras sont rarement les bienvenues dans les prétoires. C’est parfois frustrant. Voila pourquoi, par ces chroniques, je souhaite restituer l’atmosphère, les informations ou les à-côtés des procès que je suis pour la rédaction de TF1.

 

 

Damien Givelet
 
Cédric Ingrand
Pascal Boulanger
 

 


Blog hébérgé par :


Annuaire des blogs d'Over-Blog – Créer un blog gratuit
7 octobre 2010 4 07 /10 /octobre /2010 15:41

Depuis le jugement du tribunal correctionnel de Paris, la clameur publique a nettement penché en faveur de Jérôme Kerviel, reconnu comme seul responsable de la perte historique de la Société Générale en 2008. Beaucoup d'internautes ont pris fait et cause pour le jeune trader en raison des dommages et intérêts alloués par les juges.

 

Sans prendre partie, il faut rappeler que le droit aujourd'hui contraint les juges au civil à accorder l'intégralité des dommages et intérêts à la partie civile dès lors que la culpabilité du prévenu a été reconnue. C'est automatique.

Les juges individualisent une peine à l'intérieur d'un barème et fixent éventuellement une amende. C'est le volet pénal. Le volet "civil" en découle...

 

La Société Générale n'a pas tardé à voir l'étendue des dégâts qu'entraîne cette attribution de dommages et intérêts. Elle a déjà fait savoir qu'elle ne réclamera pas les 4,9 milliards d'euros à Jérôme Kerviel. Tout au plus demandera-t-elle la saisie de ses droits d'auteurs ou droits cinématographiques qu'il pourrait tirer de son histoire. La directrice de la communication de la banque a dit : "il n'est pas question d'aller réclamer de telles sommes à un homme seul... Nous sommes une banque responsable et nous sommes une banque dans notre époque".

 

De toute façon, rien ne se fera avant que le jugement ne devienne définitif. Il sera temps alors pour la banque et son ancien employé de se retrouver face à face pour un ultime marchandage.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

SOUTIEN JEROME 16/12/2010 20:10


SOUTENEZ JEROME
http://www.soutien-officiel-kerviel.com