Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Laure Debreuil

La justice : un domaine complexe ; elle a un endroit et parfois un envers…façon de dire que l’on peut parfois parler de justice autrement et raconter ce que l’on ne peut pas voir à la télévision. Les caméras sont rarement les bienvenues dans les prétoires. C’est parfois frustrant. Voila pourquoi, par ces chroniques, je souhaite restituer l’atmosphère, les informations ou les à-côtés des procès que je suis pour la rédaction de TF1.

 

 

Damien Givelet
 
Cédric Ingrand
Pascal Boulanger
 

 


Blog hébérgé par :


Annuaire des blogs d'Over-Blog – Créer un blog gratuit
27 janvier 2010 3 27 /01 /janvier /2010 12:48

Depuis quelques jours tous ceux qui sont concernés par le procès sont fébriles. Rien ne filtre. Jugement clément ou décision sévère chacun à son idée. Au delà du dossier c’est la personnalité du président qui est scrutée : un homme à la réputation d’une main de fer dans un gant de velours.

On verra bien. Mais il peut être bon de rappeler ce que risquent les uns et les autres, en sachant que ces peines sont théoriques. Ce sont des peines maximum, les tribunaux ne les appliquent intégralement que rarement.

Imad Lahoud , « l’informaticien de génie » et son patron Jean- Louis Gergorin, ancien vice-président exécutif d’EADS sont poursuivis pour dénonciation calomnieuse, faux et usage de faux, recel d’abus de confiance et de vol. Ils risquent 5ans de prison et 375.000 euros d’amende

Dominique de Villepin poursuivi pour complicité de toutes ces infractions risque les mêmes peines. Le juge peut aussi prononcer à son encontre une peine d’inéligibilité ; cela s’appelle une peine complémentaire si le tribunal le reconnaît coupable de dénonciation calomnieuse

-                Florian Bourges , le jeune auditeur de justice qui a dérobé les listings à Clearstream et l’écrivain Denis Robert sont poursuivis pour vol et abus de confiance. Ils sont passibles de cinq ans de prison et 375.000 euros d’amende.

-                Ce tableau est en quelque sorte le barreau le plus élevé de l’échelle.

 Il est à comparer avec ce qu’a demandé le procureur, théoriquement en charge de l’accusation au nom de la société :

-Imad Lahoud : 2 ans de prison dont 18 mois ferme et 45.000 euros d’amende

-Jean Louis Gergorin : 3 ans dont 18 mois ferme et 45.000 euros d’amende

-Dominique de Villepin :18 mois avec sursis, 45.000 euros d’amende mais pas d’inéligibilité

-Florian Bourges : Quatre mois avec sursis

-Denis Robert : relaxe

 

Procès complexe, procès sensible car il y a un prévenu qui est un ancien premier ministre et une partie civile qui est l’actuel président de la République. Du coup les enjeux judiciaires sont coiffés par des enjeux politiques. Heureusement, d’une certaine façon le tribunal correctionnel doit motiver son jugement. Le Président Pauthe dira, attendu que…attendu que… Pas d’arbitraire mais une démonstration charpentée si il y a culpabilité et une explication plus succincte en cas de relaxe.

         On saura demain si le tribunal estime avoir la preuve que Dominique de Villepin a trempé dans un complot visant à discréditer son principal rival en politique ou si au contraire il a considéré  qu’il fallait enquêter sur ces listings dans la discrétion avant d’en tirer la moindre conséquence.

Son avenir politique en dépend mais si il ne sera fixé définitivement sur son sort qu'au terme d’un procès en appel. 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires