Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Laure Debreuil

La justice : un domaine complexe ; elle a un endroit et parfois un envers…façon de dire que l’on peut parfois parler de justice autrement et raconter ce que l’on ne peut pas voir à la télévision. Les caméras sont rarement les bienvenues dans les prétoires. C’est parfois frustrant. Voila pourquoi, par ces chroniques, je souhaite restituer l’atmosphère, les informations ou les à-côtés des procès que je suis pour la rédaction de TF1.

 

 

Damien Givelet
 
Cédric Ingrand
Pascal Boulanger
 

 


Blog hébérgé par :


Annuaire des blogs d'Over-Blog – Créer un blog gratuit
26 octobre 2007 5 26 /10 /octobre /2007 00:01

En entendant à la volée sur une radio matinale que les représentants des avocats demandaient la retraite à 55 ans, je me suis dit qu’il fallait creuser cette information tant elle me paraissait improbable. Le métier d’avocat est sans doute la profession libérale dont les membres exercent la plus longue activité professionnelle : au moins jusqu’à 65ans et souvent beaucoup plus. Alors désinformation pour jeter l’opprobre sur une profession un peu trop remuante en ce moment ? La réforme de la carte judiciaire passe mal en province et à chaque déplacement de la Garde des sceaux un comité d’accueil bruyant et réprobateur attend la ministre…

 Toujours est-il que le président de la Conseil national des barreaux(CNB), Paul- Albert Iweins qui était reçu ce matin place Vendôme, a tenu à remettre les pendules à l’heure. Non, les avocats ne demandent pas la retraite à soixante ans !

En revanche, la profession demande des compensations pour les avocats dont les Tribunaux de Grande Instance (TGI) vont fermer. Il faut savoir qu’un avocat est attaché à un barreau et lorsqu’un procès se tient en province l’avocat parisien par exemple, doit obligatoirement passer par un avocat local : cela s’appelle un droit de postulation. Cette activité va s’arrêter de fait, des jeunes avocats salariés vont devoir être licenciés,des locaux nouveaux trouvés dans les villes de la région qui vont garder leur tribunal et pour certains ce sera la clef sous la porte. Et c’est là qu’intervient la retraite anticipée. Non pas sous forme d’appel aux indemnisations des caisses de retraite mais plutôt sous forme d’une somme versée par un fonds d’indemnisation. «  La suppression de 15 à 20 TGI touchera 300 confrères sur 47.000 avocats mais ceux- la nous ne les laisseront pas tomber ! » explique le bâtonnier pour ajouter aussitôt que dans la foulée la ministre leur a promis d’ouvrir le chantier de la revalorisation de l’aide juridictionnelle. Voila un secteur déminé par Rachida Dati  qui voyait la grogne dangereusement envahir le champ de ses réformes.

 

 

Partager cet article

Repost 0
blog-justice-et-compagnie-tf1 - dans blog-justice-et-compagnie-tf1
commenter cet article

commentaires