Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Laure Debreuil

La justice : un domaine complexe ; elle a un endroit et parfois un envers…façon de dire que l’on peut parfois parler de justice autrement et raconter ce que l’on ne peut pas voir à la télévision. Les caméras sont rarement les bienvenues dans les prétoires. C’est parfois frustrant. Voila pourquoi, par ces chroniques, je souhaite restituer l’atmosphère, les informations ou les à-côtés des procès que je suis pour la rédaction de TF1.

 

 

Damien Givelet
 
Cédric Ingrand
Pascal Boulanger
 

 


Blog hébérgé par :


Annuaire des blogs d'Over-Blog – Créer un blog gratuit
8 février 2008 5 08 /02 /février /2008 00:00

C’est une attaque en piqué qu’a choisi l’avocat de Nicolas Sarkozy pour répondre à ce qu’il juge comme une nouvelle atteinte à la vie intime de son client. Résumons l’affaire. Le Nouvel Observateur a publié sur son site internet nouvelobs.com l’affirmation suivante : Nicolas Sarkozy aurait envoyé un SMS à son ex-épouse Cécilia avec cette phrase : « Si tu reviens, j’annule tout » à quelques jours de son mariage avec Carla Bruni. "Ce message est un faux" s’est insurgé Me Thierry Herzog, qui a déposé une plainte au parquet de Paris. Le chef d’accusation retenu est de faux et usage de faux, un délit qui peut être sanctionné par une peine d’emprisonnement (3 ans) et une lourde amende (45.000 euros). Le journaliste et le Nouvel Observateur sont visés par la plainte.

 

 

 

C’est la première fois qu’un président de la République dépose une plainte au pénal contre un organe de presse. Rama Yade, la secrétaire d’Etat aux Droits de l’Homme a réagi sur RTL : "Ce qui me frappe, c’est l’extrême violence des attaques contre le président de la République, des attaques personnelles, ciblées, que je trouve indignes, infâmantes. Il n’y a plus de morale, personne ne recule devant aucune bassesse, personne n’a rien appris, tout oublié du choix démocratique des Français. Ceux qui veulent la peau de Nicolas Sarkozy sont des gens qui veulent leur revanche parce qu’ils n’ont pas accepté qu’il préside aux destinées de ce pays".

 

 

 

Une réaction très politique  face à une institution judiciaire un peu embarrassée. Au parquet de Paris on confirmait qu’une enquête préliminaire va être diligentée. Un service de police judiciaire va être saisi et au terme de l’enquête une information judiciaire sans doute ouverte.

 

 

 

Sur le plan psychologique j’oserai avancer que cet acte judiciaire est la moindre des réponses que le marié devait à sa jeune épouse…Une sorte de démenti public et éclatant.

Partager cet article

Repost 0
blog-justice-et-compagnie-tf1 - dans blog-justice-et-compagnie-tf1
commenter cet article

commentaires