Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Laure Debreuil

La justice : un domaine complexe ; elle a un endroit et parfois un envers…façon de dire que l’on peut parfois parler de justice autrement et raconter ce que l’on ne peut pas voir à la télévision. Les caméras sont rarement les bienvenues dans les prétoires. C’est parfois frustrant. Voila pourquoi, par ces chroniques, je souhaite restituer l’atmosphère, les informations ou les à-côtés des procès que je suis pour la rédaction de TF1.

 

 

Damien Givelet
 
Cédric Ingrand
Pascal Boulanger
 

 


Blog hébérgé par :


Annuaire des blogs d'Over-Blog – Créer un blog gratuit
17 janvier 2014 5 17 /01 /janvier /2014 16:20

Médiator : rapport d’étape sur une instruction qui se veut la plus rapide possible. Le procureur de Paris, François Molins, était à la manœuvre hier, accompagné d’Aude Le Guilcher, la vice procureur en charge du dossier. La procédure est complexe. Au départ il y a deux informations judiciaires distinctes ouvertes à Paris :

-une pour tromperie et prise illégale d’intérêt

-une pour blessures et homicides involontaires

Le 5 novembre 2013 décision de joindre les deux informations : les dossiers de 328 victimes sont clos, les expertises judiciaires ont eu lieu et ne sont pas contestées par la défense. 49 cas ont montré un lien avéré entre la prise du Médiator et leur pathologie : valvulopathie ou hypertension pulmonaire, 3 décès ont pu être imputés à la prise de médicament ; 11 sont en cours d’expertise ;

Dans le premier volet « tromperie », 4400 personnes se sont constituées parties civiles. Le nombre de victimes dans le volet homicides et blessures involontaires, parait  bien modeste au regard de certains experts qui avaient anticipé entre 1500 et 2300 morts. Il s’explique par la nécessité au pénal d’établir un lien certain de cause à effet entre la prise du médicament et le décès.

En outre durant le procès qui pourrait avoir lieu mi-2015 on jugera un troisième aspect de l’affaire : le conflit d’intérêt. Ainsi 4 membres de l’organisme qui délivrait les autorisations de mise sur le marché sont mis en examen pour avoir reçu des émoluments de Servier au titre de conseil de la société mère ou de ses filiales. « le dossier tromperie va permettre de comprendre ce que les victimes ont enduré et cela impliquera tous les aspects du dossier, y compris le rôle de l’agence du médicament, ou celui d’une parlementaire, Marie Thérèse Hermange et d’un pédiatre, Claude Griselli soupçonné de trafic d’influence.

Pour l’instant , il y a 25 personnes physiques et morales mises en examen dont Jacques Servier et ses deux directeurs Philippe Seta et Christian Bazantay.

Le plus intéressant pour les spécialistes est le rapport d’expertise : 800 pages pour confirmer que Benfluorex est de la famille des amphétamines et qu’il agit sur le poids. Or cette molécule était présente dans le pondéral, l’isoméride et le Médiator. Sauf que dans le cas du Médiator théoriquement utilisé pour soigner le diabète , l’aspect anorexigène a été soigneusement caché. La présence  du benfluorex a été occulté par Servier qui l’appelait le S1475. Or le lien entre benfluorex et valvulopathie est désormais par tous les spécialistes qualifié de lien avéré.

Alors il y aura encore des soubresauts judiciaires. Le 7 mars prochain, la chambre de l’instruction donnera son avis sur des demandes de nullité présentées par Servier.

A Nanterre, le 14 mai il y aura une audience relai pour les plaignants qui ont voulu par le biais d’une citation directe obliger la justice à marcher au pas de charge.

Mais le grand procès du Mediator se tiendra à Paris . Et il montrera comment un brillant industriel de la pharmacie a entrainé ceux qu’il est censé soigner vers la souffrance et même à trois reprises au moins, la mort. 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Cherman 21/01/2014 13:47

Bonjour à tous,
Je suis salarié d'une radio régionale qui subit de nombreuses attaques depuis plusieurs années. Je cherche à raconter notre histoire et qui sait peut être obtenir des soutiens extérieurs (je suis en possession des pièces relatives aux dénonciations).
Nous salariés, avons réalisé un reportage "d'amorce" en espérant sensibiliser une partie de la population à notre problème.
Je vous invite à regarder cette vidéo de 8min:

http://www.youtube.com/watch?v=VCSkmX-Pq6w

Voici également le blog que nous avons créé pour expliquer la situation plus en détails:
http://comitedesoutien.com/

Merci pour cette lecture, merci pour votre soutien!!!